Baia Sangiorgio Logo

Le 8 mai, entre religiosité et folklore, se répète le rituel de la translation de Saint Nicolas, qui a eu lieu en 1087 par les célèbres  62 marins dans leur mission de Myra à Bari.

La fête patronale de Saint-Nicolas est le rendez-vous le plus attendu de l’année par tous les fidèls ,pour un Saint qui unifie l’Est et l’Ouest. L’icône du Saint, venant de la mer, est mise à terre et de là commence la procession avec des acteurs habillés au XIe siècle à travers les rues de la vieille ville et du quartier  Murat, jusqu’à la place à côté de la Basilique de San Nicola.

Place Ferrarese  et les rues avoisinantes sont décorées avec des fleurs et des lumières. Tous la parade, composée de caravelles, chevaliers  et des scènes dramatiques, raconte toute l’histoire de Saint-Nicolas. Le lendemain matin, le festival s’ouvre, toutefois, par une messe solennelle célébrée par l’archevêque de Bari.

 La statue de Saint-Nicolas est exposée dans la Piazza del Ferrarese, décoré de lumières et de fleurs, pour célébrer la Sainte Messe, et est ensuite embarquée pour une journée. La partie centrale de la célébration a lieu le matin du 8 de mai dans la Basilique de San Nicolas où il est célébré une messe finale également  pour les fidèles de religion orthodoxe par l’archevêque de Bari.

À la fin de la fonction, les prêtres et les fidèles se rendent à la crypte où se trouve la tombe du Saint. La cérémonie se termine par les feux d’artifice prévu. Le lendemain, la fermeture du festival, la statue du Saint fait sonde retour dans la Basilique.